Hepatoweb.com
AvantGo©


Fiches pratiques
Métabolisme et excrétion de la bilirubine


Production de la bilirubine

La bilirubine est le principal produit de dégradation de l'hème. La bilirubine est formée principalement dans la rate, grâce à deux enzymes, l'hème oxygénase (microsomale) et la biliverdine réductase (cytosolique).

La source principale de la bilirubine est la destruction des hématies, dont la durée de vie est de 90 à 150 jours. En outre, 10 à 20 % de la bilirubine proviennent d'autres sources : en premier lieu, le catabolisme de l'hème hépatique (principalement celui des cytochromes) ; en second lieu, la destruction dans la moelle des précurseurs des hématies avant leur libération dans le sang périphérique (érythropoïèse inefficace).

Un gramme d'hémoglobuline donne lieu à la formation de 36,2 mg de bili- rubine. La production quotidienne de bilirubine est de l'ordre de 250 à 350 mg par jour.

Captation par le foie

La bilirubine ainsi formée est transportée dans le sang liée à l'albumine. Le pigment est ensuite capté par l'hépatocyte après dissociation avec l'albumine. Cette captation de la bilirubine se fait très probablement par diffusion facilitée par l'intermédiaire d'un transporteur. Plusieurs protéines impliquées dans ce transport ont été identifiées et l'une d'entre elles a été récemment exprimée dans des ovocytes de xénope et clonée.

Dans les hépatocytes, la bilirubine est liée à des protéines cytosoliques, principalement la ligandine, qui appartient à la famille des glutathion-transférases. Cette liaison rend compte du stockage d'une certaine quantité de bilirubine dans l'hépatocyte. La bilirubine conjuguée est également liée à ces protéines et dans une certaine mesure stockée dans l'hépatocyte. En outre, un transfert rapide de la bilirubine (qui est fortement lipophile) dans les membranes intracellulaires a été mis en évidence.

Conjugaison hépatocytaire

La bilirubine native (ou bilirubine non conjuguée) est très peu soluble dans l'eau. La conjugaison est donc une étape obligatoire pour que la bilirubine puisse être excrétée dans la bile. La conjugaison se fait principalement avec l'acide glucuronique grâce à une enzyme du reticulum endoplasmique, la bilurine-glucuronyl transférase. Cette enzyme est située dans la membrane du reticulum. Elle fait partie d'une famille d'uridine-diphosphates (UDP) - glucuronyl transférases.

Le donneur d'acide glucuronique est l'acide UDP - glucuronique, qui doit être tranféré dans la lumière du reticulum endoplasmique, pour être disponible pour la conjugaison. D'autres conjugaisons, notamment au glucose et au xylose, sont importantes chez le chien, le chat, la souris et le lapin.

Excrétion dans la bile

La plus grande partie de la bilirubine est excrétée dans la bile sous forme conjuguée. Le transport de la bilirubine de l'hépatocyte dans la bile à travers la membrane canaliculaire se fait grâce à un transporteur, souvent désigné sous le nom de cMOAT (c pour canaliculaire, multiple organic anion transporter).

Ce transporteur est en effet commun avec les colorants (BSP, ICG), le glutathion et les conjugués du glutathion, les opacifiants biliaires, les leucotriènes et certains antibiotiques comme la rifamycine. Il s'agit d'un transport actif, utilisant l'ATP. Il est différent du transporteur responsable de l'excrétion des acides biliaires dans la bile.

Le cMOAT est génétiquement déficient chez les patients atteints d'un syndrome de Dubin-Johnson. Dans ce cas, l'excrétion des acides biliaires et leur concentration dans le sang sont normales.


Haut de Page

© 2000-2009 hepatoweb.com
Dr Didier Mennecier - All rights reserved